Enfin de sortie…

Ce 8 mai est à marquer d’une croix blanche: la première sortie en sandales.

Blouse:Essentiel, Jeans:MIH, Sandales:Balenciaga

8 mai, 8h00: je finis de m’habiller et commence à réfléchir aux chaussures.

8h02: je soulève la boite de sandales et m’empare de la paire. Je ne peux plus résister.

8h03: je me regarde dans le miroir, puis jette un coup d’oeil par la fenêtre. Ca le fait.

8h13: je vérifie dans mon grand sac en toile (celui où je mets ma bouteille d’eau, mes biscuits, etc…), si j’ai bien une paire de ballerines de rechange, au cas où. Optimiste, mais prévoyante.

8h15: j’apprécie l’air tiède et le soleil avant de m’engouffrer dans ma voiture.

8h40: après avoir mangé mon frein dans les bouchons, je me gare à quelques 30m de mon bureau. Checke le ciel et fronce du nez: il est devenu gris.

9h: réunion, bisous à tout le monde qui lorgne sur mes pieds. Certaines ont enfilé leurs bottes. Héhé, moi j’ai mis un beau vernis framboise et des sandales.

12h: checke la couleur du ciel, toujours gris. Ca pue la pluie qui arrive.

12h35: je sors de mon bureau afin d’aller faire une petite course à la boulangerie.  Il fait sec et tiède. Pas de veste, toujours en sandales.

14h30: je décide d’aller vite rapporter mes livres à la bibliothèque avant qu’il ne pleuve.

14h45: retour de la bibliothèque, il fait toujours sec.

16h30: la journée est finie. Il n’a pas plu. Je marche vers ma voiture les pieds à l’air et le vernis rutilant sur les ongles des orteils.  Je croise une collègue en bottes et blouson fauve. Elle doit avoir bien chaud.

16h45: retour maison. J’ai décidément bien fait de mettre mes sandales. Je sors sur la terrasse et retourne le pouf en tissu sur lequel s’est accumulée de la pluie de la veille. Boum, je reçois plein de flotte sur mes sandales.

… comme quoi, il ne fallait pas craindre la pluie aujourd’hui.  Mes pieds sont restés au sec jusqu’il y a peu.

Publicités

17 réflexions sur “Enfin de sortie…

  1. Très jolies tes sandales, tu as bien fait de jouer l’aventurière ,)
    Perso j’ai osé sortir les ballerines (un peu plus trouillarde que toi sur le coup), temps sec jusqu’à ce que je marche à mon arrêt de bus : pluie. Heureusement le reste de la journée pas une goutte de pluie.
    Très sympa ta blouse rose tendre!

    • Quant il s’agit de sortir les pieds à l’air, je suis toujours optimiste. J’ai une paire de chaussures de rechange dans ma voiture et une autre dans un sac. Plus une paire de Converse au bureau, au cas où je devrais m’aventurer sur un « chantier ».

  2. Mettre des sandales avec les ongles bien vernis, c’est déjà un très grand pas, je suis entièrement d’accord…….Moi je sature grave de mes CONVERSE……vais les mettre pour trotter ce w- mais après, j’espère pouvoir passer aux pieds nus!!!

  3. Tu as ose les sandales avec ce temos automnale ? Pluie ou pas pluie, il faut trop fort pour mes petits pieds… Mais bon, avec des sandales aussi belles que les tiennes j aurais aussi envie de faire un effort, elles sont canon !! Vivement l ete pour les porter tous les jours 🙂 xx

    • Je scrute le ciel tous les matins, et le soir je suis une assidue des bulletins météo, histoire de voir quand je vais pouvoir mettre autre chose qu’un jeans ou des chaussures fermées. Après, c’est une question d’organisation (prendre des chaussures de rechange).

  4. Je ne suis pas aussi hardie que toi pour me risquer de la sorte ! Aujourdh’ui, un semblant d’été sur Paris (j’espère que ça va tenir) et je n’ai mis que des ballerines. C’est psychologique mais je n’arrive pas à mettre tongs et sandales ailleurs qu’à la plage, peut-être parce que il y a tellement de poussière que ça fait vite le pied noir ! En tout cas, tes sandales sont magnifiques !

  5. elles sont tellement belles ces sandales que je comprends ton impatience. Si cela peut te consoler, nous n’avons pas un temps formidable sur la côte d’azur non plus.

    • J’aurais voulu reprendre les tongs cloutées en blanc, mais vu la météo, je me demande si cela vaut bien la peine de dépenser des sous pour des sandales. Si dans le Sud il ne fait même pas beau, on peut commencer à se poser des questions alors 😦

      • Comme toi, lorsque j’habitais à Paris j’hésitais à investir dans trop de vêtements « plein été ». Bon, ici, cela ne durera pas, mais c’est vrai que cette année, le printemps n’est pas très souriant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s